Débat sur le GROWTH HACKING

Le référencement est une sorte d'optimisation en développement mais qui vas beaucoup plus loin, notamment vers des techniques de SEO, de backlink et de marketing. Il faut savoir également que le référencement prend du temps.
Répondre
amauduweb
Messages : 2
Enregistré le : 25 septembre 2021 à 14:16

Salut la communauté,

Je suis tombé par hasard sur ce forum qui m'a l'air de traiter de sujets très intéressants alors je vais tenter de lancer moi aussi un débat : je souhaite vous parler du GROWTH HACKING.

En effet, l'industrie du marketing d'aujourd'hui est en constante évolution et certains concepts novateurs font leur apparition, comme le GROWTH HACKING.

Si vous avez entendu parler de « Growth Hacking », vous pouvez supposer que ce n'est qu'un autre mot à la mode. Cependant, les entrepreneurs et les fondateurs de startups ont réussi avec cette nouvelle approche pour générer rapidement des nouvelles bases de clients, et étant donné qu'ils le font depuis 2010, c'est certainement plus qu'une tendance éphémère. Mais qu'est-ce que c'est en fait le growth hacking ?

Si on traduit le terme anglais, c'est tout simplement « hacker la croissance », c'est à dire rechercher des moyens créatifs d'attirer plus de clients, généralement avec un budget serré. Si vous ne savez pas en quoi cela diffère du marketing traditionnel, ou si votre entreprise devrait l'essayer, lisez la suite.

Qu'est-ce que le Growth Hacking ?

Si le mot « piratage » vous rappelle des images de gars louches penchés sur des lignes de code essayant de voler les détails de votre carte de crédit, vous vous demandez peut-être pourquoi je recommanderais même à votre entreprise de les utiliser comme moyen d’attirer des clients. Cependant, le terme ne s'applique pas du tout à cela.

L'expression a été inventée par Sean Ellis dans un article de blog en 2010. Il a défini le "growth hacker" comme la personne dont le vrai objectif est la croissance, l'auteur explique également que ces professionnels adoptent une démarche analytique avec pour but de générer un impact positif sur une croissance évolutive.

Un Growth Hacker mène des expériences ; il teste la direction qui fonctionne le mieux, là où un spécialiste du marketing se concentre souvent sur une méthode.

Un Growth Hacker travaille en fonction des données , ce qui n'est pas le cas de la plupart des services marketing.

Un Growth Hacker possède certaines compétences techniques , telles que la programmation, l'outillage et les automatisations.

Un growth hacker est impliqué dans le produit , car, entre autres, il doit faire attention à la fidélisation des clients actifs.

Selon un autre spécaliste anglophone, Ward van Gasteren, le Growth Hacker examine l'ensemble du parcours marketing d'une entreprise ou d'une marque, pas seulement l'acquisition et la diffusion de la notoriété de la marque. Il est plus enclin à expérimenter.

Cette stratégie est obligatoire à analyser et s'appuie sur des données, qui ne sont pas toujours présentes dans le marketing classique. Ainsi, un growth hacker est un spécialiste en marketing, mais aussi un technicien. De plus, il n'oublie jamais la dernière étape : prendre soin du client pour le garder.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à venir me rendre visite sur ma page professionnelle qui donne d'autres éléments sur le growth hacking.

N'hésitez pas à réagir à mon post de départ. :mrgreen:
Répondre